Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 15:06

 

  Je vous prie de trouver ci-dessous, le courrier expliquant les raisons de mon nouvel engagement dans un mouvement politique.

                                                             Torcy, le 5 septembre 2008

            Chère Amie, Cher Ami,


           
Une longue période d’épreuve douloureuse m’a tenu éloigné de la vie politique Seine et Marnaise et nationale. Cet éloignement a été également facilité par la disparition de l’UDF à laquelle j’appartenais au profit du Mouvement Démocrate. J’avais décidé au mois de novembre dernier de ne pas participer à cette aventure. Si j’avais été séduit par le projet de François Bayrou jusqu’au 1er tour des présidentielles de 2007, son attitude qui a suivi sa défaite m’en a éloigné.

 

Aujourd’hui, la situation politique me conforte dans mon choix. Alors que la situation de la France est difficile dans un contexte international dégradé et nécessiterait un effort d’union et de solidarité, le spectacle que nous offre le Parti Socialiste est lamentable mais aussi dramatique pour l’équilibre de la démocratie. Par ailleurs, la course stérile que  livre François Bayrou avec le PS pour apparaître le meilleur opposant à la politique du Président de la République et du gouvernement dont l’unique objectif est son avenir personnel en tant que présidentiable pour 2012, m’attriste.

 

Avant de m’engager de nouveau, j’ai pris le temps du recul pour dresser un bilan personnel des actions du Président et de son gouvernement.

 

            Certes on peut reprocher au Président des erreurs notamment au niveau de sa gouvernance mouvementée et trop médiatique durant les 6 premiers mois, comme on peut aussi lui faire quelques reproches en terme de déficit, de dette et de prévisions budgétaires. Quelques promesses ou déclarations intempestives en ces domaines eussent mérité plus de retenue et de réflexion. Néanmoins nombres de réformes que la France attendait depuis plus de 25 ans ont été faites : Constitution et rééquilibrage des pouvoirs, universités, dialogue social et représentativité syndicale, fusion ANPE/Assedic, RSA, carte judicaire, Etat, Armée sont parmi les plus importantes. D’autres sont en cours ou  dans les prochains objectifs du gouvernement : hôpitaux, équilibre des comptes sociaux, aménagement du territoire et des strates administratives, déficit des comptes publics.

 

 Par ailleurs, la politique européenne et étrangère de la France n’a pas à rougir de son action et l’on s’aperçoit au fil des mois que « la dérive atlantiste » dénoncée par l’opposition n’est qu’un rapprochement entre des alliés et amis de longue date ou la levée d’une certaine hypocrisie mais que les fondamentaux de la politique française sont toujours présents avec le pragmatisme et le dynamisme en plus.

 

Pour moi, l’avenir personnel de tel ou tel dirigeant y compris celui du Président m’importe peu. Ce qui compte en politique, c’est le projet, les actes et le constat d’un bilan.

 

            Fidèle à mes opinions de centre-droit qui m’avaient conduit tout naturellement vers le Parti Républicain en 1977 puis vers l’ex-UDF, j’ai donc adhéré au Nouveau Centre depuis le mois d’août, parti qui s’en rapproche le plus. Je souhaite y retrouver et y conforter la devise de l’UDF : libéral, social et européen. Je suis sûr que j’y retrouverai également la liberté de parole et la convivialité que j’appréciais tant. Je militerais à un rapprochement de la toute famille centriste et  j’ai donc apprécié les contacts qui ont eu lieu dernièrement entre le NC et les libéraux d’Hervé Novelli.

 

Cette décision de m’investir de nouveau dans un parti politique a pour but de participer au niveau d’une fédération départementale à la réflexion pour aider le gouvernement à conduire dans les meilleures conditions les réformes difficiles mais utiles qui restent à venir. Cette réflexion se voudra libre, critique mais constructive, comme je conçois le NC comme un parti exigeant, à la fois concurrent et loyal au sein de la majorité présidentielle, mais non comme un vassal de l’UMP. Je n’aspire plus à  retrouver un poste électif quel qu’il soit. Comme on dit, j’ai déjà donné et je souhaite une certaine tranquillité. Participer au projet du NC, à la structuration et au développement du NC en Seine et Marne est ma seule ambition.

 

           

            Chère Amie, Cher Ami, j’espère pouvoir retrouver nombre d’entre-vous qui ont déjà adhéré au NC et j’invite tous ceux qui ne se sont pas engagé à nous rejoindre. Sinon je ne doute pas que nous nous aurons de toute façon l’occasion de nous revoir et en attendant, je vous adresse mon meilleur souvenir et ma fidèle amitié.

 

            Bien à vous

Repost 0
Published by jeff77 - dans Nouveau Centre
commenter cet article