Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 13:37

Notre députée semble enfin s’intéresser à Torcy et à sa situation politique et ceci après avoir contribuer lors des dernières municipales de 2008 à désertifier l’opposition par l’absence d’élus au Conseil Municipal.

 

Dans un récent courrier à « ses contacts torcéens », elle s’est inquiétée de cette absence et émit le souhait d’agir et participer à la construction d’une force d’opposition et de proposition à Torcy.

 

C’est avec un sentiment mélangé d’incrédulité et de satisfaction que j’ai pris connaissance de ce courrier.

 

Incrédulité, car si au Conseil Municipal, il n’y a effectivement pas d’élu, cette opposition existe par l’engagement de quelques personnes qui participent déjà régulièrement à certaines commissions municipales. A titre personnel, j’assiste à tous les Conseils Municipaux et ai même eu l’occasion fin mars de prendre la parole au dernier Conseil  lors d’une suspension de séance pour faire part aux élus de gauche d’un certain nombre de remarques sur le budget mais aussi sur mon désaccord à propos des reproches faits à l’Etat, au gouvernement et sur l’analyse de l’environnement économique.

 

Satisfaction car je ne peux qu’approuver cette initiative, même si elle arrive avec trois années de retard. La première urgence est à mon avis, la nécessité que son parti, l’UMP,  retrouve dans un premier temps une existence militante sur Torcy, s’organise et prenne connaissance des dossiers et projets municipaux en cours.

 

C’est donc pour lui faire part de ces observations que je lui ai écrit car je pense pouvoir contribuer à aider les différentes composantes politiques à s’unir pour créer les bases solides d’une opposition municipale avec un leader en devenir. Cela passe également par une présence plus active sur le terrain et lors de manifestations officielles de notre députée marquant ainsi sa volonté (autrement que par un simple courrier) de marquer son soutien aux personnes qui souhaitent s’investir à Torcy.

 

En tout état de cause, je ne resterai pas inactif sur Torcy car il est impensable pour moi qu’aux prochaines élections municipales, le fiasco de 2008 ne se reproduise.

Repost 0
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 14:41

A l’heure où la paix au proche-orient est des plus fragiles et que les représentants nationaux des communautés juives et musulmanes appellent à l’apaisement et à ne pas transposer le conflit israëlo-palestinien en France, l’attitude de l’Association Rahma à Torcy m’interpelle.

 

Au plus haut de la crise vers la mi-janvier, elle a déployé sur le lieu de ses bâtiments qui abrite sa salle de prière provisoire et sur le domaine public, avenue de Lingenfeld, une banderole intitulée  «  HALTE AU GENOCIDE DU PEUPLE PALESTINIEN ».

 

Au-delà de toute confession religieuse, je conçois la solidarité et la tristesse qui ont pu s’exprimer à la vue des images de désolation, de douleur dans ce conflit qui a touché la population palestinienne de la bande Gaza. Dans cet article je ne prendrais pas une position politique sur ce conflit complexe. Mais je dois dire que j’ai été choqué par les termes de cette banderole.

 

En effet les mots ont un sens et le terme de « génocide » m’a paru hors de propos voire provocateur.

 

Oui, on peut parler de génocide des arméniens par la Turquie en 1915. Oui on peut parler de génocide des juifs durant la seconde guerre mondiale. Oui on peut parler de génocide du peuple cambodgien par le régime de Pol Pot. Oui on peut parler de génocide lors de la guerre du Rwanda. Oui on peut parler aujourd’hui de génocide au Darfour par les bandes armées islamistes soutenues par le régime du Soudan. Ces génocides se sont traduits ou se traduisent encore par des centaines de milliers voire des millions de morts.

 

A Gaza, ce ne fut pas le cas même si la mort de centaines de civils et d’enfants innocents est condamnable.

 

Après plusieurs provocations à propos de la construction d’une mosquée sur Torcy, l’attitude de l’Association Rahma et de son président  Abdellah Bouhnik  m’inquiète donc, d’autant que c’est elle qui est porteuse du projet de mosquée sur Torcy. Cette banderole ne s’est pas inscrite pas dans une volonté d’apaisement entre les communautés  ni dans un esprit républicain et laïc du « bien vivre ensemble ». Je suis intervenu auprès de Christian Chapron, Maire de Torcy, pour qu’il agisse afin de faire enlever cette banderole que qu’il a fait. Hélas, il n’a guère été entendu, ce qui est inadmissible, la banderole ne fut enlevée que le jour de l’annonce de l’arrêt des hostilités.

 

J’attends donc que la municipalité demande des explications à cette association sur ses volontés réelles d’insertion citoyenne dans notre commune et sur le respect des autorités municipales torcéennes. Si telle n’était pas le cas, il serait justifié d’engager les procédures administratives nécessaires dans le cadre de la modification du POS pour ne pas confier la construction de la mosquée de Torcy à cette association.

J'ai adressé un courrier reprenant les termes de cet article à Monsieur le Maire avec copie à Monsieur le Sous Préfet de Torcy.

Repost 0
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 18:38

C’est finalement le terrain situé entre les ateliers municipaux et l’ADOMA (ex Sonacotra), avenue Jacques Prévert qui devrait être le terrain d’accueil de la mosquée de Torcy.

 

Ce terrain est propriété de l’Etat, car il devait servir de bretelle de sortie de la A199. Celle-ci étant transformée en boulevard urbain sans liaison avec l’A4, cette emprise réservée de l’Etat et qui est en cours de transfert vers le département, n’a plus d’affectation. Non constructible actuellement, il va devoir faire l’objet d’une révision du POS (Plan d'Occupation des Sols) afin de le rendre constructible et c’est la décision qui a été prise vendredi 19 décembre lors du Conseil Municipal.

 

Une procédure de révision simplifiée (pour accélérer les décisions) a été choisie. Elle fera néanmoins l’objet d’une enquête publique et à des phases de concertation et devrait aboutir à un vote de la révision en Conseil Municipal pour la fin du 1er semestre 2009. Dans ce cadre, l’ADOMA a demandé également une modification du POS pour étendre et moderniser ses locaux.

 

Nous réitérons ici nos demandes à propos de cette mosquée :

- l’acquisition du terrain par l’Association Rahma et les liaisons aux réseaux divers ne devront pas faire l’objet de financements publics

- sa taille devra se limiter en une salle de prière répondant aux besoins exclusivement torcéens sans école coranique ni crèche (500 personnes me parait un bon équilibre) avec un parking en conséquence pour éviter tous débordements intempestifs sur l’avenue Jacques Prévert et ses environs

- la piste de skate-board devra être conservée

- le terrain en question, situé en face du Parc des Droits de l’Enfants et faisant partie de la reconquête des espaces liées à l’emprise de l’ex A199, la mosquée devra s’intégrer dans les futures projets et laisser les espaces nécessaires notamment pour  la liaison douce nord-sud de Torcy.

 

Tout en étant favorable à une construction d’un lieu de culte musulman, il me parait donc également souhaitable que la population torcéenne soit de la plus grande vigilance quant à la réalisation de cette mosquée par rapport aux autorisations qui seront accordées.

Vigilance donc, car l’Association Rahma nous a hélas habitué à pratiquer la politique du fait accompli voire de la provocation pour faire aboutir ses projets.

Repost 0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 16:12

Si on se fiait aux seules informations et à la présence de notre députée et Conseillère Régionale, on pourrait croire qu’il ne se passe rien. Et pourtant des questions importantes mériteraient quelques avis.

 

Tout d’abord, le scandale du lycée de Lognes. Situé près de la sous-préfecture et en état de délabrement depuis 10 ans, il semble qu’il va enfin être détruit. Pour quoi faire ? On ne le sait pas… Et c’est plus de 10 millions d’euros qui vont partir ainsi en fumée, tout simplement parce qu’en arrivant au pouvoir de la Région Ile de France en 1998, le PS a décidé de revoir les procédures de choix et de constructions des lycées franciliens. Beau résultat. Ce n’est pas la peine d’avoir quatre conseillers régionaux sur notre secteur pour arriver à un tel désastre. Bel exemple de gaspillage de l’argent du contribuable.

 

Les travaux d’élargissement de la francilienne et de l’échangeur A4 / A104 sud vont enfin pouvoir reprendre. Elections municipales passées, les élus d’Emerainville et de Pontault-Combault se montrent dès lors moins opposés à ce projet. De son côté l’Etat a fait le nécessaire pour présenter un nouveau dossier espérons-le, inattaquable.

 

Le futur circuit de F1 sur le Val d’Europe fait débat. Les élus se sont opposés fermement sur les 2 projets initiaux pour cause de nuisances à tel point que notre députée affirmait que le projet s’éloignait de ce secteur. Las, il semblerait qu’une troisième proposition de circuit, apparemment plus consensuelle soit en cours.. Affaire à suivre..

 

Le nouveau schéma directeur d’Ile de France vient d’être adopté à la Région. Ce schéma engage les projets en matière de logements, de développement économique et de transport en commun à l’horizon 2030. Il serait intéressant d’en connaître le détail pour notre secteur ainsi que les conséquences. Il serait également utile de connaître les raisons pour lesquelles  l’opposition UMP/NC a voté contre.

Comme il serait utile de savoir si l’Etat envisage de faire traîner son adoption définitive par décret en attendant la présentation par Christian Blanc, Secrétaire d’Etat à la région capitale, d’une alternative d’ici la fin de l’année à travers le projet du grand Paris. Merci à notre Conseillère Régionale de nous faire connaître ses positions.

 

Service minimum en accueil scolaire. Comme la majorité des communes de gauche sur notre secteur, la ville de Torcy, à travers une motion en date du 19 septembre, a décidé de ne pas respecter la loi concernant la mise en place d’un service minimum à l école en cas de grève du corps enseignant. Là encore notre députée envisage-t-elle de dénoncer cette attitude et d’engager les procédures nécessaires au respect de la loi ?

 

La Communauté de Marne et Gondoire, à l’initiative de son Président, le maire PS de Collégien M. Chartier, fait réaliser des travaux excessivement coûteux dans le parc de Rentilly pour y établir son siège. Par les temps qui courent, est-ce bien raisonnable d’utiliser ainsi l’argent des entreprises ?

 

Les dernières élections municipales ont donné lieu à de graves lacunes dans l’organisation de l’opposition à la gauche sur le secteur du Val-Maubué. Il ne semble pas que les conséquences en aient été tirées car depuis, c’est le vide le plus total en ce domaine. Allons–nous à nouveau nous réveiller au dernier moment pour agir ? C’est de la responsabilité première de notre députée. Pour ma part, à mon niveau en tant que récent adhérent du Nouveau Centre, si rien n’est fait, j’essaierai d’œuvrer pour y remédier.

 

La Seine et Marne va faire l’objet de deux nouvelles circonscriptions du fait de l’augmentation de sa population. Dans ce cadre, la 8ème circonscription sera probablement redécoupée électoralement en parallèle avec les circonscriptions qui la jouxtent (5ème, 7ème et 9ème). Dois-je y voir les raisons du manque d’intérêt actuel de la part de sa représentante et de l’espoir de récolter un secteur plus favorable ou est-ce le fait d’être porte-parole au niveau nationale de l’UMP,une omniprésence sur les plateaux de télévision et donc un emploi du temps chargé ?

 

Toujours est-il que nombre d’habitants s’interrogent et aimeraient avoir quelques réponses. Je reconnais que cet article est un peu polémique mais c'est volontaire pour susciter quelques réactions positives. Du moins je l'espère...

Repost 0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 14:42

Spectacle hors du temps et hallucinant avenue de Lingenfeld le 1 octobre à l’occasion de l’Aïd célébrant la fin du Ramadan.

 

Faute de pouvoir accéder à leur locaux provisoires à cause de travaux engagés par l’Association Rahma elle-même, d’ailleurs parfaitement illégaux, les fidèles ont prié sur les trottoirs obligeant les commerçants aux alentours à baisser leurs rideaux faute de stationnement pour les clients.

 

En prenant prétexte de la lenteur du dossier, cette association pratique la politique du fait accompli, frisant la provocation vis-à-vis des pouvoirs publics. Le fait que son chef de file, Abdelah Bouhnik prétende qu’il y avait près de 3000 fidèles alors qu’ils ne devaient pas dépasser 300 ou 400, montre bien cette volonté de dramatiser l’évènement et la situation dans le but de faire pression auprès des autorités.

 

Je réitère ici, mon point de vue. S’il est logique que les musulmans aient un lieu de culte, il ne saurait être question d’accepter que la ville de Torcy serve d’accueil pour l’ensemble des musulmans du secteur. Chaque commune doit s’engager pour ses propres habitants. Comme il serait inacceptable qu’un financement municipal sous quelque forme que ce soit ait lieu.

 

L’Association doit donc revoir ses ambitions à la baisse et ne demander qu’un projet de salle de prière  pour accueillir les musulmans de Torcy. Il n’appartient pas non plus à la municipalité de subir les conséquences des rivalités de clan au sein de la communauté musulmane. Par contre, il serait souhaitable que la municipalité face une proposition ferme et définitive pour une implantation. Il semblerait qu’une solution puisse être trouvée avec une partie des locaux techniques actuels dans le cadre d’un vaste réaménagement du secteur tel qu’il est prévu au POS.

 

En attendant ce projet qui prendra certainement encore de nombreux mois, il serait également souhaitable que la municipalité fasse valoir et respecter  le droit soit au niveau des terrains actuels soit à propos de manifestations intempestives et provocatrices.

Repost 0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 21:21

Le verdict est tombé et il est définitif. Hugues Rondeau, le Maire de Bussy-St-Georges, vient de voir son recours auprès de la Cour de Cassation rejeté, suite à sa condamnation par la Cour d’Appel de Paris pour des faits qui datent de 1998/1999 et relatifs au non respect du Code des Marchés Publics.

 

La condamnation d’un mois de prison avec sursis et 5000 € d’amende entraîne de fait une inéligibilité de droit. Il devra donc quitter son poste. Cette démission d’office par le Préfet se  limite au maire et non à l’ensemble du Conseil Municipal qui devra simplement élire un nouveau maire en son sein.


10 ans se sont écouler entre les faits et le verdict définitif de la justice qui n'a été saisie qu'en 2003 après enquête de la brigade financière de la police judiciaire. Le jugement doit être respecté et non discuté, mais, réagissant en tant qu'ancien maire, peut-on au moins se demander si 10 ans après, délai durant lequel Hugues Rondeau a été réélu deux fois, cela a encore un sens.
 

Pour autant, les choses ne sont pas aussi simples car on s’active déjà dans l’ombre pour engager les Conseillers Municipaux à démissionner en suffisamment grand nombre afin de provoquer de nouvelles élections municipales. Et dans cette exercice, la députée Chantal Brunel, à la recherche depuis près de 10 ans d’une assise locale et qui n’a jamais caché ses ambitions sur Bussy-St-Georges, semble omniprésente. D’autant qu’au cas où elle arriverait à ses fins, elle démissionnerait probablement de la Région pour cause de cumul de mandats, ce qui permettrait à son suppléant, le Maire de Croissy-Beaubourg d’y accéder.

 

Quelle sera la position des autres protagonistes de la dernière élection municipale ? Il est encore trop pour le dire. D’autant qu’il semblerait que certaines rumeurs qui courent depuis de nombreux mois prennent corps très prochainement ce qui pourrait encore bouleverser la donne.

 

Le feuilleton buxangeorgien n’a pas fini de nous réserver des surprises.

Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 13:32

Selon le Journal Le Parisien du 2 juillet, le Maire de Torcy et le Président de l’Association Rhama auraient visité un nouveau terrain fin juin pour la future mosquée de Torcy.

Après un premier terrain situé dans la zone industrielle et abandonné suite à un recours administratif gagné par les chefs d’entreprises, le dernier terrain choisi près des jardins familiaux a fait l’objet d’une levée de boucliers de la part des riverains qui s’étaient regroupés en association. La pression des habitants a donc fait avorté l’accord entre la mairie et l’association sur cette proposition.

Les supputations concernant un 3ème terrain vont donc bon train. La mosquée verra-t-elle le jour ? A titre personnel, je crois que c’est une nécessité… Encore faut-il trouvé un terrain de consensus ce qui n’est pas évident. Je crois de plus que l’objectif d’une salle de prière de 1000 personnes avec le parking adéquat, une école coranique et une bibliothèque n’est pas acceptable pour Torcy.

Avec un projet revu à la baisse, une salle de 500 personnes (ce qui suffit pour Torcy) et une bibliothèque, je pense que dans le cadre de la reconquête des terrains liée à la l’aménagement de la voie située dans la prolongation de l’A199, une solution pourrait être trouvée sur le site actuel de la mosquée provisoire, quitte en attendant à autoriser une extension des locaux existants.

Affaire à suivre…

Repost 0
27 mai 2008 2 27 /05 /mai /2008 15:52

Je relaye ici sur mon blog, sous forme de commentaires, les informations du Collectif de Défense des Habitants du Vieux Torcy. Vous pouvez également  y déposer vos remarques.

Repost 0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 10:06

Nous sommes loin du projet initial de l’édification d’une simple mosquée à Torcy. C’est un véritable centre socio culturel coranique qui risque de s’ériger près des Jardins Familiaux avec l’accord plein et entier de la municipalité et sous l’égide du Sous-Préfet.


Les esquisses du projet font apparaître sur un terrain de 10 000 m2, la construction d’un bâti de 4500 m2 dans lequel se retrouveraient une salle de prière pouvant recevoir 1000 personnes avec 2 salles d’ablution, une crèche, une école, une médiathèque avec un  parking attenant de 300 places. Ce n’est donc plus une mosquée chargée d’accueillir les seuls torcéens musulmans, c’est un véritable centre régional communautariste destiné à couvrir Marne la Vallée et ses environs !


S’il me paraît juste et normal que la communauté musulmane de Torcy puisse bénéficier d’un lieu de culte
, je ne vois pas la nécessité pour la commune d’aller au delà et d’accueillir tout le secteur de Marne –la Vallée et de ses environs. L’équipe municipale de gauche s’est bien gardée durant la campagne électorale, d’en révéler la grandeur ! Et puis, les écoles et les crèches de Torcy ne sont-elles pas suffisamment de qualité pour recevoir les enfants musulmans torcéens ? Il me paraît aussi curieux que la municipalité et son Maire qui se vantent d’être les garants de la laïcité et de promouvoir l’intégration républicaine à Torcy, puissent accepter sur son territoire une école et une crèche confessionnelles plutôt aptes à développer le communautarisme.


Par ailleurs, la construction d’une mosquée d’une telle ampleur à Torcy risque de poser de nombreux problèmes d’environnement : transport, sécurité routière, dépréciation des logements et pavillons situés à proximité, sécurité d’accueil pour les enfants liée aux lignes à très haute tension. Un Collectifs des Habitants du Vieux Torcy s’est constitué pour suivre ce dossier. Pour y participer ou vous renseigner, vous pouvez le contacter par


-e-mail :
  collectif.dhvt@numericable.com

-au téléphone 06 81 86 21 78

Repost 0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 20:50

Carton plein sur sa circonscription de madame la députée Chantal Brunel  dans ses choix et la façon de traiter les élections municipales dans les villes tenues par la gauche.

A Torcy, Christian Chapron est élu à 100% avec 31% d'exprimés faute de liste de l’opposition. C’est certes un maire minoritaire mais un maire très légalement élu. Et que dire du score de Champs-sur-Marne, ville communiste, où la droite et le centre font le plus mauvais résultat de leur histoire. 

Que dire de Noisiel où la liste UMP fait 26 % ou à Lognes 22%. Sur ces deux villes, les candidats ne sont pas en cause, ils ont fait ce qu’ils ont pu sans préparation sans formation, livrés à eux-mêmes. Je salue leur courage dans ces conditions difficiles face à des adversaires expérimentés et j’espère qu’ils auront la ténacité et l’engagement nécessaire pour utiliser leur mandat d’opposants afin d’être prêts pour 2014.

A Roissy-en Brie, ville à droite du temps où j’étais député, c’est  par sectarisme vis-à-vis du Modem que madame Brunel et probablement le maire d’Ozoir-la-Ferrière ont refusé une alliance pour battre la gauche,  cassant ainsi tout le dynamisme nécessaire à un bon score. Résultat: les listes UMP et Modem arrivent derrière les listes communiste et socialiste..

Ultime fiasco pour la députée : Bussy-St-Georges. Seule ville de droite où elle n’a pas accordée d’investiture allant même jusqu'à encourager une liste concurrente. Bussy-St-Georges, ville de ses propres convoitises et ambitions personnelles où il s'en est fallu de peu que le maire sortant ne soit réélu dés le premier tour, réalisant ainsi un très bon score compte tenu du contexte local. Il le sera au second tour et je m’en félicite.

Les élections municipales nécessitent un investissement personnel de longue haleine. Dois-je rappeler qu’avant de gagner la ville de Torcy en 1989, je m’étais investi avec d’autres depuis 1977 au sein d’une association puis en 1983 comme candidat (nous avons raté l’élection de peu) puis pendant 6 ans d’opposition assidue et de prise de connaissance des dossiers. Non madame la députée, les élections municipales, dans des secteurs difficiles comme le notre, ne se traitent pas à la légère 3 mois avant la date des élections !! 

J’espère que la leçon aura été retenue et que d’ores et déjà tout sera mis en œuvre rapidement pour aider les élus minoritaires dans les villes de gauche pour préparer l'avenir et les prochaines cantonales dans 3 ans.

Repost 0