Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 17:18

isoloir-elections.jpgLa rivalité UMP/PS dérape entraînant hélas la classe politique dans son ensemble qui ne sortira pas grandie de ces élections. Et la situation économique n’y est pour rien pour une fois. A vouloir confronter les personnes plutôt que les idées, on tombe inévitablement dans l’excès, la caricature et malheureusement le ridicule.

 

Les sagas politiques dans les régions Ile de France et Languedoc-Roussillon focalisent les médias toujours plus avides de mettre en exergue « le sensationnel superficiel »  que de s’intéresser au programme des listes.  Déjà que les électeurs ne connaissent pratiquement pas le rôle de la région ni leur président (à part 2 ou 3 têtes d’affiche), il ne faudra pas s’étonner d’un fort taux d’abstention et d’un vote axé en partie sur un jugement lapidaire de la politique nationale.

 

En Ile de France, l’UMP du Val d’Oise risque de plomber encore davantage, avec l’affaire Ali Soumaré, une campagne politiquement difficile.  Ce qu’elle croyait être « un bon coup »  s’avère être une « triste » histoire que le PS va s’empresser de retourner en sa faveur  en toute logique, donnant ainsi  à monsieur Soumaré , qui n’en demandait pas tant, une « virginité »  certaine. L’effet boomerang est en route.

 

Valérie Pécresse a bien du mal à  maîtriser les troupes et certains caciques de l’UMP, la rivalité avec ceux qui ont soutenu la candidature de Roger Karouchi, le président du groupe UMP à la région, restant vive à la laquelle s’ajoute les frustrations du choix des listes.. Le PS somme Valérie Pécresse de s’excuser oubliant un peu vite ses propres attaques personnelles à son encontre et trop heureux de ne pas avoir à défendre la gestion de Jean-Paul HUCHON.

 

Car le PS ne fait pas vraiment ampagne tant le bilan de M. HUCHON est catastrophique.  En préférant polémiquer, on ne parle pas transport, logement, lycées, développement économique, emploi ou formation professionnelle qui sont les compétences de la Région. Oubliées les promesses non tenues de monsieur HUCHON depuis 12 ans dans tous ces domaines. Oubliée la coalition hétéroclite PS, PC, Verts avec leurs dogmes et  leurs rivalités internes qui bloquent l’essor de la première région de France. Oubliée le fait que les impôts de l’Ile de France ont augmenté de 46 % en 6 ans. Et pourtant, l’Ile de France et ses habitants méritent mieux que la politique insipide de M. HUCHON.

 

En Languedoc-Roussillon , heureusement que le ridicule ne tue pas, le PS n’existerait plus.. Faute d’avoir pris les bonnes décisions en sen temps, le cas Frêche qui, lui,  est un vrai multirécidiviste de l’outrance verbale,  est un gros caillou dans la chaussure de Martine Aubry. Alors, comme d’habitude, le PS ménage la chèvre et le chou et ne tranche pas. On exclut temporairement pour mieux les réintégrer au lendemain des élections. Comme attitude hypocrite on ne fait pas mieux.

Mais au fond, n’assistons-nous  pas à la suite de la sourde bataille que se livrent indirectement Martine et Ségolène. Avez-vous remarqué ? Les très « ségolistes » Collomb , Rebsamen, Peillon défendent Georges Frêche au contraire des « aubryistes »  Fabius, Delanoé, Hamon.. La rivalité sera donc savamment entretenue jusqu’au présidentielles de 2012.

 

Je doute fort que la démocratie d’une part et la compréhension de l’importance des régions dont les compétences touchent à la vie quotidienne des français, en soient renforcées.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeff77 - dans Démocratie
commenter cet article

commentaires