Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 16:13

apero geantAu lieu de se poser la question pour savoir comment contenir ces manifestations voir les interdire, tout le monde devra se poser la question : «  Pourquoi  les jeunes éprouvent–ils le besoin de se réunir si massivement et de s’enivrer »..

 

Simplement le plaisir de faire la fête, sûrement. C’est un peu comme le plaisir de se retrouver à 100 000 pour un concert de U2 ou d’un DJ comme Tiesto ou Getta.. ..

C’est devenu une mode comme une autre depuis les grands rassemblement des années 68/70.. Quand on est jeune on se sent plus capable de s’affirmer et d’exister face  à la société des adultes  si l’on est en groupe. ET puis c'est tellement drôle de battre le record des autres villes..

 

Plus inquiétant est l’alcoolisation de ces manifestations comme l’est la présence de drogue dans les rave-party... Mais attention, cette alcoolisation n’est pas le fait de ces grandes manifestations.. Elle s’incruste également depuis quelques années déjà dans les petites réunions entre copains, dans les boites, les discothèques.. Comme tout le monde, j’ai pris quelques cuites dans ma jeunesse mais ça restait l’exception.. Aujourd’hui c’est pour beaucoup presque l’habitude du samedi soir..

Alors pourquoi ce besoin.. Angoisse de l’avenir  ?  Probable.. Oublier son environnement ? Probable…Manque d’idéal, de repères et donc de limites. ?..Probable aussi..  Laisser aller des parents ?.. Là est un autre vrai  problème.. Il semblerait que certains ne s’en inquiètent pas plus que cela.. Curieuse conception de l’éducation de leurs enfants et leur responsabilité…  Uniquement consommer n’a jamais été un idéal de progrès pour une société… Sacraliser une jeunesse sans la responsabiliser aussi..

 

Avoir peur de ces manifestations et les interdire serait ridicule car cela voudrait dire que l’on a peur de sa  jeunesse. Et une société qui a peur de sa jeunesse est une société en déliquescence  En attendant de répondre aux questions de fond, il est préférable d'encadrer ces manisfestations, de responsabiliser les organisateurs et leur faire comprendre des risques qu’ils prennent.

 

Certes un mort c’est un de trop, mais le samedi soir quand il y en une dizaine  sur les routes par alcoolémie, ça buzze beaucoup moins.. Et pourtant les causes sont les mêmes..

Partager cet article

Repost 0
Published by jeff77 - dans Société
commenter cet article

commentaires