Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 21:21

Le verdict est tombé et il est définitif. Hugues Rondeau, le Maire de Bussy-St-Georges, vient de voir son recours auprès de la Cour de Cassation rejeté, suite à sa condamnation par la Cour d’Appel de Paris pour des faits qui datent de 1998/1999 et relatifs au non respect du Code des Marchés Publics.

 

La condamnation d’un mois de prison avec sursis et 5000 € d’amende entraîne de fait une inéligibilité de droit. Il devra donc quitter son poste. Cette démission d’office par le Préfet se  limite au maire et non à l’ensemble du Conseil Municipal qui devra simplement élire un nouveau maire en son sein.


10 ans se sont écouler entre les faits et le verdict définitif de la justice qui n'a été saisie qu'en 2003 après enquête de la brigade financière de la police judiciaire. Le jugement doit être respecté et non discuté, mais, réagissant en tant qu'ancien maire, peut-on au moins se demander si 10 ans après, délai durant lequel Hugues Rondeau a été réélu deux fois, cela a encore un sens.
 

Pour autant, les choses ne sont pas aussi simples car on s’active déjà dans l’ombre pour engager les Conseillers Municipaux à démissionner en suffisamment grand nombre afin de provoquer de nouvelles élections municipales. Et dans cette exercice, la députée Chantal Brunel, à la recherche depuis près de 10 ans d’une assise locale et qui n’a jamais caché ses ambitions sur Bussy-St-Georges, semble omniprésente. D’autant qu’au cas où elle arriverait à ses fins, elle démissionnerait probablement de la Région pour cause de cumul de mandats, ce qui permettrait à son suppléant, le Maire de Croissy-Beaubourg d’y accéder.

 

Quelle sera la position des autres protagonistes de la dernière élection municipale ? Il est encore trop pour le dire. D’autant qu’il semblerait que certaines rumeurs qui courent depuis de nombreux mois prennent corps très prochainement ce qui pourrait encore bouleverser la donne.

 

Le feuilleton buxangeorgien n’a pas fini de nous réserver des surprises.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bernard Martin 17/09/2008 11:54

Je constate que la députée n'équilibre pas son attention sur tous les secteurs de sa circonscription. Après avoir oublié Torcy lors des dernières élections municipales et en regardant maintenant son agenda publié sur son site blog, je comprends effectivement mieux ses intérêts d'aujourd'hui et de demain. A quand la relève ?

brunelophobe 14/09/2008 22:53

Qui nous débarrassera un jour de cette députée qui cause tellement de tors à tout le monde, et qui représente à mes yeux "le niveau 0" de la politique et qui a un profond mépris des autres. C'est le genre à mépriser les Etres Humains et à se rendre aux Invalides pour participer à la messe de Benoit XVI. Pas pour demander qu’on pardonne ses pêchers mais pour que dieu l’aide à devenir maire de Bussy-Saint-Georges et pour gagner plus d'argent (sur le dos du contribuable)

Gerard Jeffray 13/09/2008 19:04

A BussyBob,
Des rumeurs restent des rumeurs. Il ne m'appartient pas d'y donner corps ni de viser quel fait que ce soit ni qui que ce soit. Soit elles se concrétisent, soit elles disparaissent. J'en fait simplement état,ce qui n'influence en rien le déroulement des évènements et respecte les personnes qui pourraient être concernées.

régional sans nom 13/09/2008 18:45

Que Brunel démissionne ou non de la région, cela changera quoi ? Elle n'y met jamais les pieds ! Elle n'y intervient jamais ! Par contre elle n'en a jamais refusé les confortables indemnités ! Son arrivée sur Bussy est du même tonneau que son arrivée à la Région. Piquer, sans aucune légitimité, ni compétence particulière (depuis le temps si elle en avait une simple once, cela se saurait) la place à quelqu'un en profitant de ses relations pour lui mettre des bâtons dans les roues. Et vous êtes bien placé pour le savoir Mr Jeffray !

BussyBob 13/09/2008 16:02

C'est quoi, les rumeurs qui courent depuis de nombreux mois et qui pourraient bouleverser la donne? :D Ca concerne qui?