Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 13:23

L'élection des représentants des militants Modem77 de la Seine et Marne au Conseil National me rend bien triste pour une famille politique qui a été la mienne pendant 30 ans.

Seulement 12.5% des 1100 adhérents potentiels se sont déplacés pour voter pour leurs représentants. Résultat, seuls 2 élus ( les têtes des 2 listes en présence) représenteront les militants d'un département qui fait la moitié de l'Ile de France avec près d'un million et 1/2 d'habitants. Du temps de l'UDF nous étions 40 pour 450 adhérents. Je pense qu'il y a là matière à réflexion  pour les miltants ou les futurs dirigeants.

Pour ma part , j'aborderai 3 pistes pouvant expliquer ce résultat.

La situation national du Modem est difficile et peu audible. Après une période d'euphorie, la réalité reprend ses droits. Les défections de proches de François BAYROU, la désillusion du Congrès Fondateur pour certains militants qui n'ont pas trouvé dans le Modem la démocratie militante qu'il espérait, le positionnement politique (ni gauche ni droite) pas facile à concrétiser et bien sûr la faible présence dans les médias du Modem, sont les principaux handicaps du Mouvement.

Deuxième point , le nombre des adhérents. Il me parait bien théorique et un travail de fond de la nouvelle équipe départementale qui devra voir le jour après les municipales sera nécessaire pour bien connaître la réalité de sa base.

Troisième point, la mobilisation départementale pour cette élection. Bien qu'étant désormais en dehors du système, je n'ai guère ressenti le dynamisme nécessaire tant de la part de l'équipe dirigeante provisoire que de celle des listes en présence pour mobiliser les adhérents. Il semblerait aussi que le retour à certaines "chapelles" y a aussi contribué. Plus inquiétant, je ressens cette même faiblesse de mobilisation départementale pour les municipales. Quant aux cantonales...
 
J'espère que ces remarques seront prises positivement pour redresser la situation. J'ai encore suffisamment d'amis dans cette famille politique pour me sentir concerné et dire ce que je pense.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gerard Jeffray 24/01/2008 14:18

Cher Monsieur Olivier Ballot,
Désolé que vous le preniez ainsi...Vos propos seraient justifiés si je m'étais refugié comme d'autres à l'UMP ou au NC, ce qui n'est et ne sera pas le cas....Il n'y a aucune acrimonie dans mes dires, simplement un constat , effectivement pris de l'extérieur ce qui donne du recul, et surtout du regret envers une famille politique à laquelle j'ai été fidèle comme militant (et pas simplement comme élu) jusqu'aux législatives de juin. Vous pretendez que rien n' a été fait pour la famille centriste depuis 20 ans.. Je crois que vous devriez revoir vos archives... Et on pourra reparler d'un premier bilan après les municipales et les cantonales..

Mais puique vous êtes content, je ne veux pas être plus royaliste que le roi.

Bon courage et bonne chance.. et c'est sincère quoique vous puissiez en penser..

Olivier Ballot 24/01/2008 02:08

Merci pour votre condescendance, c’est trop facile maintenant de critiquer de l’extérieur !
N’oubliez pas que ces 20 dernières années pas grand chose n’avait été faite pour développer la famille centriste en S&M et vous y avez certainement une part de responsabilité.
Quelle rapport entre la superficie de la S&M et son nombre de représentants ?
La S&M c’est 11% de la population de la région IDF et environ 9% des adhérents IDF. Avec une moins mauvaise mobilisation au mieux nous aurions eu un représentant supplémentaire, quelle importance ?
Il y a eu un mélange entre 8 listes régionales et 8 listes départementales, donc un éparpillement assuré. Pour corriger votre info, 1 représentant de la S&M était la tête de liste départementale et l’autre était en n°3 sur une liste régionale.
Initialement les élections étaient prévues le samedi 19 et 4 jours avant, elles ont été avancées au jeudi. Pour beaucoup, faire 100km A/R en milieu de semaine n’était pas envisageable.
Tout le monde admet qu’il y a eu de l’improvisation et que le MoDem n’est pas encore organisé (et ne vous en déplaise, il finira bien par l’être).
J’ai discuté avec pas mal d’adhérents de ma circonscription, ils regrettent cette désorganisation mais leur état d’esprit est loin des états d’âme « pleurnichards et nombrilistes » des roitelets de la polémique en majorité sur le site où vous vous invitez pour lancer vos piques. Ces adhérents constructifs veulent passer à l‘étape suivante qui est la mise en place d’un projet national qui permettra au MoDem de S&M de s’étoffer et de devenir significatif en S&M. Personne ne s’imagine que le MoDem en partant de presque rien localement puisse arriver à 15 ou 20% en moins de 5 ou 6 ans.
J’espère que les années futures mettront à rude épreuve votre scepticisme.
Sincères salutations.
Olivier Ballot