Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 16:10

Ma déception est aussi forte que mon engagement le fût auprès de François Bayrou durant ces dernières années.


Lui qui se dit un grand démocrate ne l’a guère été sur la façon de liquider l’UDF au profit du Modem : un Bureau Politique National bâclé et  un congrès de l’UDF qui le sera encore plus dans la mesure où il est jumelé avec celui du Modem (inscription commune) et avec probablement un vote à main levée.


Autre mesure surprenante : les investitures "Modem" pour les prochaines municipales ont déjà été données pour 41 villes de plus de 20 000 habitants conformément aux statuts de… l’UDF !! Certes, je comprends l’urgence de la situation mais cela va s'avérer plus délicat pour le reste des villes avec les nouveaux militants qui risquent de ne pas apprécier ce genre de mode de décision au sein d'un petit comité.

Sur le dossier des municipales, je suis interloqué. Un coup à droite, un coup à coup à gauche. Le Modem a intérêt à mettre son clignotant pour prévenir à chaque instant de quel côté il va tourner. C’est la 1ère fois après 30 ans de vie militante que je vois ce genre de position, unique dans les annales. Où est la ligne politique ? Où sont les idées ? Et qu’on ne vienne pas me dire que ce sont des élections locales et donc que ce n’est pas nécessaire ! 

Je citerai deux  exemples parmi d’autres.

En région Ile de France, n’est-il pas nécessaire d’avoir un positionnement politique estampillé "Modem" sur le Schéma Directeur de la Région ? Quand viendra la réforme de l’Etat et qu’il s’agira de débattre sur le fait de favoriser ou non le regroupement des communes vers l’intercommunalité ou du regroupement département / région, quel positionnement auront les élus Modem au sein de leur Conseil Municipal suivant qu’il sera de droite ou de gauche ? Et c'est encore plus vrai pour les élections cantonales.

François Bayrou vient d’annoncer sa candidature à Pau. Bien…Parallèlement, on apprend
que le Modem soutiendra probablement Alain Juppé et s'associera avec l’UMP à Bordeaux.
Tranquille à Pau et quelques cantons pour le Modem à Bordeaux?

Ailleurs, ça sera avec le PS comme par exemple à Dijon ou dans les agglomérations de lyonnaise ou lilloise. Opportunisme politique pour avoir coûte que coûte des élus? On est bien loin des grandes ambitions et des grands discours flamboyants sur "une nouvelle démocratie". La réalité politique se heurte toujours aux grands idéaux. Voilà qui devrait faire revenir sur terre quelques "bisounours" du Modem.

Je pense  que cette géométrie variable des soutiens et alliances risque de s’avérer désastreuse politiquement mais aussi en terme d’élus. Le risque est grand, car à vouloir préserver des issues en tous sens, on risque de mécontenter tout le monde. Je ne voulais pas croire au départ qu’il ne s’agissait, au travers du Modem, que d’une stratégie personnelle  pour les élections présidentielles de 2012. Je crains fort de m’être trompé, d’où mon immense déception et mon éloignement programmé. Je souhaite bon courage aux anciens adhérents de l'UDF et aux nouveaux "Modem".


Ayant reçu la lettre de FB pour les Congrès UDF/Modem, les projets de chartes et de statuts, j’en donnerai mon opinion prochainement dans d’autres écrits.

Partager cet article

Repost 0
Published by jeff77 - dans Modem national
commenter cet article

commentaires

PLAIS Jean Louis 06/01/2008 17:41

J’ai été emballé lors des présidentielles par cette idée de François Bayrou de mettre fin à ces divergences droite gauche qui n’ont fait que de pourrir à mon sens la politique Française depuis des temps !!!! Une opposition systématique destructive face au pourvoir, d’un coté comme de l’autre, et ça juste dans un bute de contradiction !! L’idée est bonne mais elle vient du camps adverse alors je la condamne.
Il m’a fallut attendre 70 ans pour prendre une implication dans une adhésion politique. Je suis né dans une famille d’ouvrier de droite, mon père étant conducteur typographe à l’imprimerie Chaix, militant syndicaliste actif CFTC. Ma jeunesse a été largement baignée par ce militantisme, et cela au stade de l’overdose, me poussant à resté éloigné de ce milieu durant toute ma vie active. De plus travaillant mois même à mes débuts dans la métallurgie, il ne me fut pas difficile de me rendre compte que ce secteur était lui embrigadé par la gauche sous le couvert de la CGT. Et que !!! Camarade si tu veux être défendu, deviens militant et prend ta carte !!!!!!! Un de mes grands pères était d’idée fortement anarchiste !!! Héritage génétique ? Je me suis juré de faire mon chemin de vie par ma propre volonté et surtout par mon savoir faire professionnel !!!!! Ce qui me permet de dire entre parenthèse, que lorsque l’on a un métier et que l’on si implique à fond !!! Même à notre époque de chômage, trouver un emploie est une moindre difficulté.
J’ai été par contre fortement marqué par un homme Le Général De Gaulle !!! Et sans militer je dois reconnaître avoir été et être encore Gaulliste, sachant très bien que de nos jours cela ne veux politiquement parlant ne plus rien dire. Les soit disant héritier du Gaullisme m’en ont donné la conviction jusqu’à pas encore bien longtemps.
J’ai donc pris la carte UDF devant cette idée, cet espoir de renouveau de la politique !!!
Mais !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Les propos de Mr Bayrou sur sa position de vote au deuxième tour a déclanché en moi une interrogation !!!!! Ma crédulité a disparue après la fuite en avant des grands pontes UDF de droite pour rejoindre la majorité apparente !!!!!! Les propos que je reçu par mail m’ont alors sidéré de voir que l’UDF n’est pas un parti intègre !!! Mais composé d’un ramassis de gens de gauche et de droite et qu’au seins de ce parti on retrouvai les même problèmes que ceux dont je ne voulais plus entendre !!!!!!
En faite un parti de contestation pour, ou contre la gauche ou la droite !!!! (plus pour la gauche à mon sens ?) Et qui ne peut être qu’un parti de compensation, pouvant apporter un bien en plus dans certains cas, ou la pagaille dans d’autres !!!!!!
Politique à mes yeux des plus nébuleuse.
Je peux poux certifier ne pas renouveler mon adhésion.
Bien à vous.
Jean-Louis Plais

Gerard Jeffray 19/11/2007 16:16

Cher Monsieur Cyril BEGUE..
Merci de vos remarques.
Il ne s'agit pas de liquider le Modem mais l'UDFdans cette opération..
Pour moi,la création du Modem n'avait de sens qu'en cas de victoire de François BAYROU aux présidentielles car dans la dynamique, celà aurait été "LE" parti du Président.
Dès lors, et on l'a vu aux législatives où les 2/3 des électeurs de FB sont retournés à leur famille d'origine, j'ai peur pour vous que le Modem ne devienne jamais un nouveau grand parti tant la différence de culture est hétérogène entre les anciens UDF et les nouveaux Modem notamment sur la définition de ce que doit être un mouvement politique et comment il fonctionne. Il y aura beaucoup de déception, je pense...
Pour les municipales, si l'on peut aller au delà des clivages politiques pour beaucoup de dossiers tecniques, il y en a un certain nombre qui ne peuvent y échapper. La conception d'une société se retrouve dans la gestion d'une municipalité et à un moment donné ces clivages idéologiques réapparaissent.
Faute d'une ligne claire et nette, j'estime qu'un parti n'a aucun avenir.
Le modem devra donc pencher forcement à un moment ou à un autre vers la sociale-démocratie avec les réformateurs du PS soit le social-libéralisme comme était majoritairement l'UDF et qu'on apppele aussi le centre droit et qui me convenait parfaitement.
Mais ce n'est que mon opinion... Bien à vous

Cyril BEGUE 18/11/2007 01:28

Monsieur,

Je me permet de répondre à votre article qui m'interpelle,

Je suis un jeune adhérent du Modem de 22 ans, et plein d'espoir dans ce nouveau mouvement (mais je fais en sorte de garder un esprit critique en toute circonstance!)

Il ne s'agit pas de liquider le modem mais de partir de l'UDF pour créer un nouveau grand parti démocratique.

Expliquez moi pourquoi on ne pourrait pas s'associer au meilleur projet municipale, qu'il soit de droite et de gauche? Vous n'êtes pas d'accord avec l'idée de rassembler les français au dela des clivages politiques droite/gauche?

Quel devrait petre selon vous le positionnement du Modem?

Pour ce qui est des investitures aux municipales, le modem manque de temps et se base jusqu'au congrès fondateur sur ce qui existe, c'est à dire l'UDF, mais à Nantes ou à Lyon par exemple la tête de liste est déterminée par les adhérents, n'est ce pas une nouvelle façon de faire de la politique?

Je concluerais en disant qu'il faut rester vigilant et que les adhérents du modem seront intransigeants sur les choix politiques du modem.

Cordialement

Cyril BEGUE